AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



 

Partagez|

KYRA ♦ The one that will go away...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : crispow (avatar) ; tumblr (signature) ; paramore (signature)
☼ Sourires postés : 33
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 24

MessageSujet: KYRA ♦ The one that will go away... Sam 17 Mar - 22:00

Citation :

KYRA SAMY FIWELL
« ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort »
NOM(S) ◐ Fiwell, prononcé comme 'fire' hein. Ouais, on a des noms de famille bizarres à Londres. PRÉNOM(S) ◐ Kyra Samy. Autant le premier c'est féminin, autant l'autre vous pouvez vous poser des questions. Mais moi je l'aime bien aussi, c'est original. ANNEE ET LIEU DE NAISSANCE ◐ le huit juillet mille neuf cent quatre-vingt neuf. AGE ◐ bientôt vingt-deux ans ! STATUT SOCIAL (célibataire, divorcé...) ◐ en couple... Enfin bon, plus pour très longtemps. MÉTIER/ÉTUDE ◐ étudiante en école d'art. Jusqu'à il y a quelque mois du moins, même si je continue à peindre quand je le peux. Oui, vous avez une artiste dans l'âme en face de vous. CARACTÈRE ◐ douce - joviale - bornée - forte - impulsive - agaçante quand elle s'y met - généreuse - maternelle - caractérielle - sensible - porte une grande importance aux mots - souriante - attachante - libre - amoureuse de la vie - serait prête à tout par amour - optimiste GROUPE ◐ we are visitors, venus d'ailleurs ooooooh ! SON DOUBLE ◐ Marilou Adkins AVATAR ◐ Emma Watson

* Vous n'entendrez jamais de "Madame Fiwell". Que des "Monsieur Fiwell". Oui, mes parents sont deux hommes, je suis née d'une mère porteuse. Je n'ai jamais eu de soucis avec ça à l'école, mes camarades ont toujours été ouverts. Et puis, mes parents sont tellement gentils que les détester est impossible * J'ai toujours été douée à l'école, que ce soit au niveau scolaire ou celui du social. Mes camarades me prenaient souvent pour une deuxième maman, pour une confidence, et je les écoutais sans jamais me plaindre * Mon petit-ami était d'ailleurs l'un de mes "patients". Je suis tombée amoureuse de lui vraiment rapidement, depuis le primaire que ça dur * J'ai toujours aimé peindre. Dès mon plus jeune âge je m'amusais à recouvrir les murs de la maison avec de la peinture, pour développer mon côté artistique, pour le plus grand malheur de mes parents * L'un de mes rêves était de parcourir le monde, découvrir les grands paysages de notre planète, et aussi de voir La Naissance de Vénus, devant mes yeux * Je suis malade dans ma tête. J'utilisais souvent cette expression avant, même aujourd'hui quand je ne le fais pas exprès. Mais je suis littéralement malade dans ma tête. J'ai une tumeur au cerveau, qui va bientôt me tuer. Ça fait depuis quelques mois que cette saloperie me ronge les neurones, sans qu'on ne puisse faire quoi que ce soit * Marilou est mon double parfait, bien que niveau caractère nous soyons légèrement différentes. Mais je l'adore. Je l'adore tellement que j'essaye de persuader Archie d'aller avec elle plutôt que de rester avec moi, aux portes de la mort * J'adore manger. Du sucré surtout. Vous me donnez quelque chose à manger, vous êtes mon ami pour la vie * Lorsque j'avais les cheveux plus longs, j'avais l'habitude de toujours me les attacher quand je réfléchissais. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs * La musique fait partie de ma vie, et même si je chante comme une casserole, je ne peux m'empêcher de pousser la chansonnette sous la douche ou devant le miroir, en me prenant pour une star * Les chats, j'adore ça. Autant un bébé chien je m'en fiche, mais un bébé chat, je suis prête à gagatiser pendant des heures devant ses grands yeux et ses adorables babines * Je ne supporte pas les gens fermés d'esprit, qui ne jure que par des croyances ou des fondements tout aussi contestables que leur opinions * Autant je n'aime pas les grands classiques de la littérature du genre "Roméo et Juliette" ou autres niaiseries de ce genre, autant j'adore "Orgueil et Préjugés". Mr Darcy est mon fantasme inavouable * Je n'aime pas la mode, je trouve que ça ne sert à rien, à part faire en sorte que les gens se ressemblent, et qu'ils ne soient plus uniques * Je déteste mon accent anglais quand je parle espagnol. Un de mes professeurs m'avait d'ailleurs dit un jour qu'il était pitoyable. C'est rassurant * Je n'aime pas la mode, mais je suis une accro des chaussures. Quand j'en vois, si elles me plaisent, je vais piquer une crise jusqu'à ce que je les obtienne. J'en ai une belle collection chez moi d'ailleurs, et choisir parmi mes sublimes paires pour le voyage ici a été très très compliqué * On a essayé de me faire manger du beurre de cacahuète, et j'ai été malade pendant plusieurs jours. Autant dire que j'en garde un mauvais souvenir * J'ai déjà été assommée par un ballon en cours de sport. Vous comprendrez pourquoi je fais attention quand je vois un ballon de basket maintenant



ALORS, AVOIR UN DOUBLE, ÇA FAIT QUOI ?Au départ, très troublant. Voir une personne me ressembler comme deux gouttes d'eau, c'était totalement inédit - en dehors de mon miroir bien évidemment. En fait c'était comme si j'emportais un miroir constamment avec moi. Et puis je me suis habituée, j'ai appris à la connaitre, et maintenant elle fait partie intégrante de ma vie, un peu comme une jumelle.
ET CETTE HISTOIRE DE TERRE 2, TU Y AS DE SUITE CRU ?Je m'étais bien sûr imaginé qu'il y avait une autre vie en dehors de la notre - après tout pourquoi nous et pas d'autres ? Mais voir que ces habitants nous étaient en tout point identique... Oui, j'avoue, j'imaginais qu'ils étaient soit coincés au Moyen Âge, soit qu'ils conduisaient des voitures volantes. J'étais surprise, je n'y ai pas totalement cru au départ, et puis je m'y suis intéressée et passionnée.
MAINTENANT QU'ON PARLE DE VOYAGE LÀ-BAS, TU ES TENTÉ ?Puisque le temps m'est compté, je voulais absolument y aller, afin d'avoir une dernière dose d'adrénaline avant que je rende l'âme. C'était une expérience unique pour moi, c'était à l'instant ou jamais. Archie a bien voulu venir avec moi, même si je savais qu'il détestait cette histoire de nouvelle planète, et le changement que ça pourrait entrainer. Et je ne regrette absolument pas cette dernière décision importante de ma vie.
ET LA COHABITATION AVEC CES AUTRES, ÇA DONNE QUOI ?Voir des doubles partout, c'est assez troublant. Surtout le miens, au départ. Mais maintenant je me suis faite à l'idée, et Marilou est tellement gentille avec Archie et moi que notre cohabitation ne peut être que positive. Même si ma volonté de les voir ensemble les agacent tout deux.
MAIS AU FINAL, ON A TOUS QUELQUE CHOSE QU'ON AIMERAIT CHANGER ; ET POUR TOI, C'EST QUOI ?Très sérieusement, je vous ai parlé de moi. Qu'est-ce que je voudrais changer ? Vous le savez très bien. Mais puisque vous voulez m'entendre le dire, c'est parti: je ne veux plus avoir cette tumeur. Je veux vivre, je veux avoir des enfants, vieillir avec Archie jusqu'à ce que nos dents tombent et qu'on soit obligé de les remplacer par des appareils ; je veux voir mes enfants et mes petits-enfants grandir, s'épanouir, vivre dans notre maison ; je veux voir ma peau fripée et attaquée par les années que j'ai passé à peindre, les traces de mes ampoules dessinant des symboles que mes mains ; je veux voir les futures révolutions depuis ma fenêtre, le sourire aux lèvres, de voir que le monde n'est peut-être pas si stupide que ça ; je veux voir l'amour d'Archie vieillir mais rester vivant, scintillant comme les cheveux blancs qu'il aura et ce rire qui m'a fait craquer des années plus tôt. Je sais bien que je ne peux que rêver de tout ça, que me soigner est impossible. Mais au moins, j'aurai des belles images devant les yeux quand je mourrai.

it's you, it's you, it's all for you:
 


Dernière édition par Kyra S. Fiwell le Ven 23 Mar - 21:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : crispow (avatar) ; tumblr (signature) ; paramore (signature)
☼ Sourires postés : 33
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 24

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Sam 17 Mar - 22:00


Depuis des semaines, Kyra ressentait des maux de tête terribles dès qu’elle ouvrait les yeux, tellement violents que la plupart du temps elle avait des nausées et elle se précipitait aux toilettes pour rejeter le peu de nourriture qu’elle avait mangé la veille. Parfois, elle avait des pertes de mémoires, mineures au départ, puis elles étaient allées en s’aggravant. Un manque de coordination moteur au niveau de son bras droit avait forcé ses parents à contacter leur médecin de famille. Dès l’énoncé des symptômes, Kyra se doutait que ce n’était pas bénin ce qu’elle avait. Loin de là. Le visage crispé que son médecin prit lui glaça immédiatement le sang, encore aujourd’hui quand elle y repensait. « Je vais vous envoyer vers l’hôpital où Kyra passera des examens. Mes collègues seront plus qualifiés que moi pour donner un pronostique véridique. » Elle voyait sa main trembler légèrement lorsqu’il écrivit le numéro de ses confrères, et elle était moite lorsqu’elle la serra avant de partir. Ce poids dans l’estomac prit alors forme. Le jour-même, ses parents la conduisirent vers la clinique, mais dans son esprit, Kyra commençait à faire les nombreux rapprochements entre ses symptômes et la réaction de son médecin. C’était grave. Très grave. Il avait fui la vérité en l’envoyant auprès de ses collègues, il ne voulait pas y faire face. Après tout, il la soignait depuis sa plus tendre enfance, elle le considérait comme un parrain, quelqu’un toujours présent pour la soigner et s’occuper d’elle lorsqu’elle était malade. Elle ne l’avait jamais vu aussi soucieux. Aussi inquiet. Aussi triste.

Elle passa le reste de son après-midi entre les mains des spécialistes, qui lui firent passer une dizaine d’examen, passant par la simple prise de sang à l’IRM effrayant et stressant. Ils avaient insistés pour qu’elle séjourne dans une chambre, le temps que les résultats soient donnés. Un énième signe qui lui prouva que ce qu’elle avait ne pouvait pas être guéri avec un simple traitement antibiotique. Elle avait appelé Archie pour le prévenir, et pour le rassurer, même si le ton n’y était pas. « Je m’inquiète Kyra, tu ne vas pas bien. Qu’est-ce que tu as bon sang ? » « Je n’en sais rien, ils ne veulent rien me dire pour l’instant. » « Je passerai te voir demain, promis. » « C’est gentil. » Même son don pour sourire s’était évanouit, aspiré par cette angoisse naissante qu’elle n’avait jamais vu venir, ou très rarement lors des enterrements notamment : l’angoisse de la mort. Se dire que la vie pouvait s’arrêter d’une seconde ou d’une autre la terrorisait quand elle avait dix ans, mais avec sa joie de vivre débordante, elle avait réussi à oublier cette peur. Jusqu’à ce jour. Elle se renseigna auprès des infirmières, des hôtesses d’accueil, même auprès des malades, mais personne ne savait ce qui pouvait toucher une si belle jeune femme. « Si jeune », entendait-elle murmurer dans les couloirs, sur un ton tragique qui ne laissait place qu’à une seule issue. La grande porte de sortie. Archie avait passé la matinée avec elle, avant qu’elle ne l’envoi en cours, lui prétextant qu’elle allait se débrouiller, qu’une de ses camarades allait venir pour lui rapporter les cours et qu’elle ne serait nullement en retard. Décidé à rester, il finit néanmoins par la laisser dans sa chambre, seule. Seule dans cette chambre blanche, où il n’y avait aucun lit voisin accueillant une autre personne avec qui elle aurait pu bavarder. Les couloirs étaient le plus souvent silencieux, et les rares patients qui passaient ne faisaient pas attention à sa présence. Elle était seule.

Le lendemain, les médecins ont contactés les pères de Kyra pour leur annoncer les résultats. Et les regards que lui lançaient les infirmières confirmaient les soupçons de la jeune femme lors de son entrée. Sa maladie était grave. L’angoisse augmentait en elle, comme si ses anciennes peurs d’enfant se déversaient en elle tel un robinet qu’on aurait oublié de refermer, ou dans le cas de Kyra, qu’on aurait essayé de fermer complètement, mais la peur continuait de couler.

L’atmosphère était pesante dans le bureau du médecin en chef. Michael tenait la main de sa fille dans sa sienne, et la serrait comme si elle avait peur de s’envoler. Jack lui, regardait par la fenêtre, et jetait parfois un coup d’œil sur les diplômes universitaires accrochés face à eux, sans doute pour s’occuper l’esprit et ne pas penser au pire. Kyra savait très bien qu’ils sentaient la tragédie venir, tout comme elle. On ne lui avait rien dit à propos des résultats de ses examens, mais les yeux tournés vers elle, avec cette pointe de tristesse, lui avaient déjà tout dit. Elle aurait très bien pu partir tout de suite, laisser ses parents dans ce bureau austère bien qu’élégamment décoré, et faire comme si de rien n’était, comme si tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, comme avait dit un personnage d’un roman français dont elle n’avait pas retenu le nom, mais très franchement, à cet instant précis, il fallait avouer qu’elle s’en fichait vraiment. Retrouver Archie, lui dire tout ce qu’elle avait deviné, et ils seraient partis ensemble pour vivre des dernières aventures, même s’il n’aimait pas le changement, il aurait fait l’effort de sortir de sa routine pour elle. Ils auraient peut-être eu le temps d’aller visiter l’Europe, les Etats-Unis, le Japon, le plus de pays possible avant qu’elle ne succombe à cette maladie qui lui rongeait l’intérieur. Cependant, elle restait assise sur cette chaise. Pour trois raisons : elle ne voulait pas laisser ses pères gérer la nouvelle sans elle, donner un nom à ce mal qui l’arrachait peu à peu à la vie, et savoir combien de temps il lui restait. Oui, cette dernière relevait surtout de sa pulsion de survie, celle qui ne voulait pas voir la mort arriver, la mort en face.

La porte s’ouvrit doucement, et toute la famille Fiwell se tourna vers le nouveau venu. Kyra remarqua tout de suite sa gêne apparente, il évitait de croiser son regard. Michael se leva, serra la main du médecin, avant d’insister pour que son époux et sa fille fassent la même chose. Tous deux étaient cependant pétrifiés, et ils n’arrivèrent pas à débloquer leur muscle. Ils se contentèrent de le regarder droit dans les yeux, et le médecin comprit immédiatement qu’ils n’attendaient qu’une seule chose. Il finit donc par s’assoir lourdement sur son siège, face à eux, et durant quelques secondes garda le silence, comme pour respecter un instant solennel, une minute de silence pour un défunt. « Je vais éviter d’y aller par quatre chemins. Les résultats de Kyra sont catastrophiques. Elle a une tumeur au cerveau, au niveau de son hémisphère droit. Elle est maligne, c’est-à-dire qu’on ne peut pas l’opérer, ça ne sert plus à rien. » Un silence de mort s’abattit sur le bureau. Kyra n’arrivait pas à croire ce qu’elle entendait. A vingt-et-un ans, sa vie allait s’arrêter nette. Elle sentit le monde basculer dans sa tête, comme si un ange gardien venait de la lâcher des nuages pour qu’elle s’écrase sur le sol, ne lui apportant plus la moindre protection. Elle entendit les sanglots de Michael à sa droite, mais elle ne se sentait pas la force de le réconforter. Sa main tremblait, son cœur battait très rapidement dans sa poitrine, et même le vieux tic de bouger la jambe, qu’elle avait réussi à supprimer des années plus tôt, réapparu d’un seul coup. « Combien de temps... » Kyra releva les yeux vers Jack, qui restait droit pour encaisser la violence du choc. Elle le remercia en pensées pour cette question fondamentale qui lui brûlait les lèvres mais qu’elle n’arrivait pas à sortir. « Je ne peux pas être précis sur ce sujet. Mais vu le développement de la tumeur, je dirais entre six mois et deux ans, maximum. » « Est-ce qu’elle va continuer à souffrir comme ça ? » Le médecin haussa les épaules. « Je ne sais pas non plus. Mais il se pourrait bien que ses dernières semaines soient vraiment pénibles. » Elle avait l’estomac en ébullition, bien qu’un nœud s’était formé pour l’empêcher de vomir. Elle sentit la main de Michael s’accrocher de plus en plus à la sienne, pour l’empêcher sans doute de tomber. Il ne lui restait plus que deux ans, grand maximum. Deux ans. Ça pouvait paraitre beaucoup pour les autres, mais pour elle, c’était terriblement court. Elle qui avait rêvé d’avoir des enfants, les voir grandir, voir naitre ses petits-enfants, habiter dans une grande maison à la campagne avec de charmants voisins toujours serviables… A présent, la jeune femme devait abandonner tout espoir de réaliser un jour ce désir de réussite qui la poussait en avant depuis des années. Deux ans. Qu’aurait-elle le temps de faire en deux ans ? Vraiment rien, alors qu’elle voulait faire tellement de chose en pensant à ce dessin de bonheur qu’elle imaginait tous les jours pour se donner du courage. Elle était condamné à le déchirer en mille morceaux.



« Alors, tu veux partir ? » Kyra avait bien entendu le tremblement dans la voix de son petit ami. Elle savait parfaitement qu’il ne supportait pas le changement, surtout un aussi brutal, mais elle avait eu besoin de lui annoncer sa décision. Partir pour une planète inconnue pourtant similaire à la nôtre, ça paraissait être une idée complètement folle pour les gens normaux et sains d’esprits. Ça l’était d’ailleurs. Mais pour la jeune femme aux cheveux courts qui était affalée sur le canapé de son appartement, ce n’était absolument pas un désir idiot. C’était sa dernière chance de vivre une grande aventure avant le grand saut dans l’obscurité, alors bien sûr, quand elle avait vu les tickets pour gagner une place pour Earth 2, elle en avait profité pour le remplir pour deux personnes : Archie et elle. Elle ne s’attendait pas à être tirée au sort et de recevoir ce jour-là deux billets pour ce voyage extraordinaire. Ils reposaient sur la table, libérés de leur enveloppe, près des mains tremblantes de son petit ami. Il était chamboulé, ça se voyait. Tout son être était en ébullition. Kyra, elle, était sereine, avec même une pointe de contentement lorsqu’elle avait vu cette lettre dans ses doigts. Elle, elle n’avait plus rien à perdre. Dans maximum deux ans, elle serait six pieds sous terre, alors au lieu de se morfondre dans une dépression qui ne la tuerait que plus rapidement encore, elle jura sur le reste de sa vie qu’elle allait profiter du temps qui lui restait, quel qu’en soit le prix à payer, tant que ça ne touchait pas à ses parents ou à Archie. C’était la raison pour laquelle elle s’était permis d’inscrire le nom d’Archie dans le bulletin de participation. Elle savait que plus ils passeraient de temps ensemble, plus il lui serait difficile de la laisser mourir aussi tôt. Mais elle ne pouvait pas se résoudre de partir sans lui. Depuis des années il représentait l’homme qu’elle voulait épouser, avec qui elle voulait avoir des enfants, vivre une longue vie et heureuse jusqu’à ce que la mort vienne les emporter ensemble dans le monde des ténèbres. Il était tout son univers. Partir sans lui aurait été insupportable. Même si elle voulait essayer de le mettre à distance pour ne pas le voir souffrir à chaque fois qu’elle a une migraine atroce à cause de sa tumeur, ou lorsqu’elle a une perte de mémoire à cause de sa tumeur, ou encore quand elle a des absences à cause de sa tumeur. Elle voulait que sa vie soit autour d’Archie, mais un troisième être, dans son cerveau, en avait décidé autrement. « Oui », répondit-elle simplement, de plus en plus sereine, pour lui montrer sa détermination. Kyra vit les mains d’Archie trembler, et même sa tempe rebondir à plusieurs reprises, signe chez lui que la colère montait de plus en plus. Elle le sentait tiraillée entre cette angoisse que lui provoquait le changement, et son envie de rester avec elle jusqu’à la fin. Il n’a pas voulu la quitter lorsqu’elle lui a annoncé qu’elle était malade. Bon nombre de ses amis avaient progressivement coupés les ponts avec elle à cause de ces rumeurs qui ont circulées au sujet de sa maladie, mais Archie était toujours là pour la soutenir, même lorsque ce n’était pas les jours les plus simples, où sa tumeur la faisait souffrir atrocement, comme pour la torturer à petit feu. Dans ces moments-là, il restait auprès d’elle, à lui tenir la main, à tenter de lutter cette force invisible en lui administrant des médicaments prescrits par les docteurs, en l’apaisant pour essayer de la calmer et de la faire dormir. Elle lui en sera toujours reconnaissante, même si elle était consciente qu’elle ne pourrait jamais lui rendre la monnaie de sa pièce, même s’il l’avait voulu. Il disait toujours que c’était normal ce qu’il faisait, que n’importe qui le faisait pour la personne qu’il aime. A chaque fois qu’il lui répétait ça, elle sentait son cœur battre à tout rompre, prit d’une nouvelle joie de vivre qui lui remontait le morale dans les pires périodes. Avant que sa tumeur, bien sûr, n’essaye de reprendre le contrôle de sa vie. « Pourquoi ? » Un triste sourire se dessina doucement sur les lèvres de la jeune femme. Elle le voyait si souvent comme un petit garçon fragile qu’elle devait protéger contre la cruauté du monde dans lequel ils vivaient. En quelque sorte, ils se protégeaient l’un l’autre. Ils étaient chacun le pilier de cet être qu’ils pensaient être la personne de leur vie. Aucun des deux ne pouvait vivre sans l’autre. Elle se leva alors, lentement, contourna la table qui les séparait encore, et posa ses mains sur son torse. « Archie Noel Adamson… je ne veux pas mourir bête. » Elle le sentit tressaillir, mais elle ne releva pas. Lorsqu’elle parlait ainsi, ça lui faisait mal. Mais elle avait décidé de parler de sa maladie de manière provocante de manière à tenter de réduire son impact sur sa vie, sa puissance, sa présence. Peut-être se sentait-elle alors plus vivante quand elle la traitait ainsi, elle n’en savait trop rien. « Tu sais, tu n’es pas obligé… » Elle ne put terminer sa phrase, car Archie l’en empêcha en l’embrassant fougueusement et amoureusement. Comme si cela était la dernière fois qu’ils pouvaient être ensemble avant que la mort ne l’emporte. Elle noua ses mains autour du cou du jeune homme, et lui rendit son étreinte et son baiser, se laissant emporter par cette envie, cet amour démesuré qu’elle ressentait pour lui. « Je resterai près de toi, tu le sais pourtant. » Oui, elle le savait. Et ce depuis le commencement de leur histoire.

Elle était belle, bien plus belle qu’elle, qui n’était plus que l’ombre d’elle-même. Ses cheveux blonds descendaient en cascade sur ses épaules, révélant en son cœur un visage angélique aux prunelles scintillantes comme deux pierres précieuses taillées avec délicatesse et avec une simplicité déconcertante. Sa peau était tout aussi pâle que la sienne, elle avait la même taille qu’elle, à peu près le même style vestimentaire… Des jumelles. On aurait dit des jumelles. Kyra était pétrifiées par cette ressemblance, et pourtant elle ne pouvait s’empêcher de se trouver moins jolie que Marilou, ce qui paraissait idiot puisqu’elles étaient parfaitement identiques. Elle ressentit un pincement au cœur lorsqu’elle pensa que, peut-être, Marilou pourrait être atteinte de sa tumeur, puisque selon les études des scientifiques qu’elle avait lus avant de partir d’Earth 1, les doubles ont pu vivre les mêmes épreuves. Elle ne le souhaita aucunement. Non seulement parce qu’elle ne voulait pas se voir souffrir comme dans un miroir, mais aussi parce qu’une idée était née pendant le trajet entre les deux planètes. Si Kyra retrouvait son double, elle pourrait essayer de faire en sorte qu’Archie soit attiré par elle, et inversement. C’était cruel, manipulateur, mais d’un autre côté, il ne serait pas trop peiné par la disparition de sa petite amie. Il serait obligé de reprendre pied pour une autre, certes, mais au moins il s’en sortirait. La jeune femme regarda Archie. Lui aussi était déstabilisé par cette apparition du double de Kyra, mais une déstabilisation bien plus importante que celle de sa petite amie. Comme si, pendant une dixième de seconde, il était tombé amoureux d’elle. Bien qu’elle sentit son cœur se serrer dans sa poitrine, la blondinette eut confirmation du bon fonctionnement de son plan. Elle allait y arriver. Il allait finir avec Marilou, et elle pourra partir sans trop de préoccupation pour son avenir. Il sera heureux avec elle, elle en était certaine, après tout, elles étaient « jumelles ». Elle se tourna à nouveau vers son double. « Salut ! Je suis Kyra ! » « Marilou. » Elles se sourirent mutuellement. Tout allait pour le mieux.


Dernière édition par Kyra S. Fiwell le Mar 27 Mar - 9:50, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINIncroyable, plus tu dis des trucs intelligents, plus t'as l'air con !

☼ À qui tu dois tout ça : avatar - cyrine, signature - tumblr
☼ Sourires postés : 555
☼ Début du séjour : 12/06/2009
☼ Localisation : DTC.
☼ Ce que tu as à dire :

" L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire. "



☼ NOTEBOOK
▫ jukebox:
▫ tes amours, tes amis, tes emmerdes:
▫ tes envies:
MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Sam 17 Mar - 22:03

han, L'AVATAR + LE CHOIX DE SCENARIO + EMMA + LA SIGNATURE = je t'aime.
Bienvenue parmi nous, je te réserve kyra pour trois jours

_________________
« Dieu a dit : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même." D'abord, Dieu ou pas, j'ai horreur qu'on me tutoie... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://another-earth.forumactif.com
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : crispow (avatar) ; tumblr (signature) ; paramore (signature)
☼ Sourires postés : 33
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 24

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Sam 17 Mar - 22:24

KRISTEN QUI M'AIME, LA PLUS BELLE SOIRÉE DE MA VIE
Merci beaucoup, j'essayerai de terminer ma fiche dans la semaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
→ if you're a bird, i'm a bird.

☼ À qui tu dois tout ça : avatar - shiya gif - tumblr
☼ Sourires postés : 307
☼ Début du séjour : 09/03/2012
☼ Ce que tu as à dire :


"Parfois l'amour ne suffit pas, le chemin est semé d'embûches."


MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Dim 18 Mar - 6:06

EMMA+ LE SCENARIO = je t'adore et puis nous faudra un lien (a)
bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you

_________________
tell me you love me, come back and haunt me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : (c) starhs & tumblr.
☼ Sourires postés : 131
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 25
☼ Localisation : sans aucun doute au laboratoire de recherches de Earth Two.
☼ Ce que tu as à dire :


YOU'RE MY GOOD AND MY EVIL. I WOULD LIKE TO HATE YOU EVEN IF I CAN'T.



☼ NOTEBOOK
▫ jukebox:
▫ tes amours, tes amis, tes emmerdes:
▫ tes envies:
MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Dim 18 Mar - 8:48

tu me chantes une chanson maîtresse. ?
j'attends toujours ta machine infernale remplie de jolis jouets.
j'avais juste envie de polluer ta fiche ce matin, donc BIENVENUEEE sweet heart. I love you
tu pourras me fouetter pour mon insolence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : AVATAR - Belispeak SIGNATURE - tumblr.
☼ Sourires postés : 218
☼ Début du séjour : 09/03/2012
☼ Ce que tu as à dire :

" ET CONSTRUIRE UN EMPIRE POUR TON SOURIRE. "


MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Dim 18 Mar - 9:15

MA KYRAAAAA !

Bienvenue parmi nous ma belle, et merci de l'avoir prise !
Si tu as des questions ou quoi, je suis là

_________________

"Because the only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, desirous of everything at the same time, the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like roman candles across tonight." — Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : BAZZART
☼ Sourires postés : 112
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 21
☼ Ce que tu as à dire :

BE HAPPY WHILE YOU'RE LIVING,
FOR YOU'RE A LONG TIME DEAD.

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Dim 18 Mar - 13:07

Ah la belle Watson
Bienvenue & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : crispow (avatar) ; tumblr (signature) ; paramore (signature)
☼ Sourires postés : 33
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 24

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Dim 18 Mar - 14:28

Scarlett - Jennifer Bien sûr que je veux un lien avec toi Et merci
Jonah - Ne t'en fais pas, ma salle est toute prête pour te recevoir, et mon fouet va chauffer ce soir je le sens Merci de venir polluer ma fiche, ça me touche
Marilou - Mais de rien ma belle Emma, le scénario, les liens, TOUT rocks
Madison - Blake Merci beaucoup I love you

Bon alors, histoire de prévenir, je viendrai pendant la semaine c'est sûr, mais ma fiche sera fini... je ne sais pas quand, il faudra que je me planque quelque part dans ma résidence pour être sûre d'avoir le temps de la faire à fond Mais je vais faire de mon mieux pour faire une fiche de fifou pour Marilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : avatar (lovebirds)
☼ Sourires postés : 34
☼ Début du séjour : 18/03/2012

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Dim 18 Mar - 20:31

Bienvenue et bonne continuation pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : crispow (avatar) ; tumblr (signature) ; paramore (signature)
☼ Sourires postés : 33
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 24

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Dim 18 Mar - 20:50

Merci beaucoup (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : crispow (avatar) ; tumblr (signature) ; paramore (signature)
☼ Sourires postés : 33
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 24

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Mar 20 Mar - 9:53

Désolée du double post, mais en fait c'est pour savoir si je pouvais avoir un délai supplémentaire pour ma présentation ? J'ai pas pu écrire dimanche et hier soir à cause de contrôles que je devais réviser pour l'iut, mais à partir d'aujourd'hui je pourrai écrire un peu plus que mes dix malheureuses lignes pourraves
Est-ce que je pourrais avoir ce délai jusqu'à, disons, ce week-end ? Même si je pense que je pourrai la finir avant, mais je préfère voir large pour être sûre.
Merci d'avance :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ Sourires postés : 106
☼ Début du séjour : 09/03/2012
☼ Age : 22
☼ Ce que tu as à dire :


☼ NOTEBOOK
▫ jukebox:
▫ tes amours, tes amis, tes emmerdes:
▫ tes envies:
MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Sam 24 Mar - 17:07

EMMA LA MAGNIFIQUE
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche

_________________
constance eden de castelani ► Feel you here forever, You and me, together, nothing is better. but I set fire to the rain, Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried 'Cause I heard it screaming out your name, your name. Even now when we're already over, I can't help myself from looking for you. - set fire to the rain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : crispow (avatar) ; tumblr (signature) ; paramore (signature)
☼ Sourires postés : 33
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 24

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Mar 27 Mar - 9:51

Merci :D
Voilà, j'vais arrêter d'abuser du temps que vous me donnez, j'ai terminé ma présentation, c'est pourri, mais au moins j'ai fini pour Kyra, Marilou et Archie. Ne me fouettez pas, je ferai mieux en rp, je vous le promets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : AV. Bazzart ; SIGN. tumblr
☼ Sourires postés : 128
☼ Début du séjour : 09/03/2012
☼ Age : 22


☼ NOTEBOOK
▫ jukebox:
▫ tes amours, tes amis, tes emmerdes:
▫ tes envies:
MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Mar 27 Mar - 22:06

Mon Dieu, je ne sais pas par où commencer.
D'abord, bienvenue sur AE. I love you
Je n'en reviens pas, comment peux-tu qualifier cette fiche de "pourrie" et promettre de faire "mieux en rp" ? C'est tout simplement PARFAIT. Tu es donc bien évidemment validée. L'histoire, le personnage, les sentiments, les réponses, la description, Emma; c'est vraiment un tout magnifique. Mon passage préféré, je crois (car c'est difficile de choisir), est la réponse à la dernière question, avec la répétition du "je veux". Je trouve ça tellement touchant, tellement bien écrit et profond.
Bon jeu, et encore bravo pour cette "fiche pourrie" qui m'a ... marqué. I love you

_________________

Il y a certainement des gens heureux de vivre, dont les jouissances ne ratent pas et qui se gorgent de bonheur et de succès. Emile Zola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ À qui tu dois tout ça : crispow (avatar) ; tumblr (signature) ; paramore (signature)
☼ Sourires postés : 33
☼ Début du séjour : 17/03/2012
☼ Age : 24

MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away... Ven 30 Mar - 19:33

Aww c'est vrai c'est bien ?
Je suis heureuse que ça te convienne, ça me fait vraiment plaisir :D
Et merci pour la validation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: KYRA ♦ The one that will go away...

Revenir en haut Aller en bas

KYRA ♦ The one that will go away...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des nouvelles de Léo et Kyra page 8
» Délice des Merveilles grande pouliche IC pie-noir yeux bleus
» Kyra de l'Ecurie de Tine au Domaine des Merveilles en Auvergne
» Kyra de l'Ecurie de Tine, jument Irish Cob au Domaine des Merveilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANOTHER EARTH ◐ :: WELCOME TO THE OTHER EARTH :: Vos papiers, s'il vous plaît :: welcome to the other earth-